mother and daughter
Senior Man & Worried Son
Historique | Equipe de coordination | Missions | Partenaires | Prise en charge | Valeurs | Charte

Les solutions de répit

L’aidant, généralement un proche non professionnel, ne peut être pas aidant à temps plein. Il doit aménager des solutions pour se reposer, se divertir, prendre du recul, bref souffler !
imprimer

 

Le répit est un soutien d’urgence ou planifié qui correspond à la mise en place d’un relais professionnel. Le répit peut être assuré de différentes manières à travers la mise en œuvre de solutions qui vont décharger l’aidant pendant une période déterminée.

L’intervention de professionnels à domicile

 

Pendant la journée, l’aidant peut se faire remplacer par toute un palette d’intervenants qui seront en mesure d’assurer une présence efficace autour de la personne âgée dépendante :

 

Les SSIAD (Services de Soins Infirmiers à Domicile)

 

Les SSIAD assurent, sur prescription médicale, les soins infirmiers, les soins d’hygiène générale (toilette, habillage, médicaments, pansements…) et soutiennent l’accomplissement des actes essentiels de la vie.

 

L’intervention de ces services s’inscrit dans plusieurs types de situations pour :

  • éviter l’hospitalisation des personnes âgées lors de la phase aiguë d’une affection pouvant être traitée à domicile,
  • faciliter le retour à domicile après une hospitalisation,
  • prévenir ou retarder la dégradation progressive de l’état des personnes et leur institutionnalisation.

L’organisation des soins est assurée par un infirmier coordonnateur. Les frais afférents aux soins dispensés par les services de soins infirmiers à domicile sont pris en charge par l’assurance maladie.


Pour tout renseignement complémentaire sur le sujet, adressez-vous à :

  • votre médecin traitant ou le cas échéant au sein de l’hôpital où vous consultez,
  • au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de votre commune,
  • au CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination)*.

* consultez la rubrique liens et adresses utiles

 


Les SAD (Services d’Aide à Domicile)


Les services d’aide et d’accompagnement à domicile assurent :

  • des prestations de services ménagers,
  • des prestations d’aide à la personne pour les activités ordinaires de la vie et les actes essentiels de la vie quotidienne : aide à la mobilité, transport de personnes en complément d’une offre de garde-malade, livraison de linge repassé, préparation de repas, livraison de courses à domicile…

Ces prestations contribuent au maintien à domicile, à la préservation ou la restauration de l’autonomie dans l’exercice des activités de la vie quotidienne, au maintien et au développement des activités sociales et des liens avec l’entourage.


Les services d’aides n’effectuent pas de soins (cette compétence relève des services de soins infirmiers à domicile).


Pour en savoir plus sur les modalités des services d’aide à domicile, consultez le site www.servicesalapersonne.gouv.fr.


Pour trouver un service d’aide à la personne, contactez le CLIC référent de votre commune (pour obtenir ses coordonnées, consultez la rubrique liens et adresses utiles).

 

L’accueil de jour

 

Un centre d’accueil de jour peut être d’une grande utilité afin de prendre le relais de l’aidant dans un environnement sécurisé. Le principe consiste à accueillir des personnes âgées vivant à leur domicile dans des locaux dédiés, pour une ou plusieurs journées par semaine, voire une demi-journée. Les établissements qui proposent un accueil de jour présentent en outre l’intérêt d’intégrer la personne âgée dépendante dans un cadre de socialisation.

 

Lorsque l'accueil de jour s'adresse à des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés, il a comme objectifs principaux de préserver, maintenir voire restaurer l'autonomie des personnes atteintes de troubles démentiels et de permettre une poursuite de leur vie à domicile dans les meilleures conditions possibles, tant pour eux que pour leurs "aidants".


La personne âgée assure le paiement des frais d'hébergement à la journée. Selon son degré de dépendance et ses ressources, elle peut bénéficier d'une prise en charge au titre de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA).

 

Dans le cadre d’une perspective d’institutionnalisation, l’accueil de jour permet aussi à la personne âgée de rencontrer les lieux et les équipes de la maison de retraite et ainsi de s’adapter progressivement à passer du temps hors de chez elle, dans un cadre de vie collectif, de prendre part à des animations et à des sorties en groupe, qui constituent autant de moments agréables que de moments utiles qui éviteront une cassure brutale entre le domicile et l’Institution.


Pour trouver un accueil de jour près de chez vous, contactez le CLIC référent de votre commune qui vous orientera (pour obtenir ses coordonnées, consultez la rubrique liens et adresses utiles).

 


L’hébergement temporaire

 

L’hébergement temporaire est une formule d’accueil limitée dans le temps. Il s’adresse aux personnes âgées dont le maintien à domicile est momentanément compromis du fait d’une situation de crise, d’isolement, d’absence des aidants, de départ en vacances, de travaux dans le logement…

 

Le séjour en hébergement temporaire présente un double intérêt : vous accorder un temps de répit mais aussi observer comment votre proche s'adapte à la vie en collectivité et de le préparer à cette éventualité.


Pour trouver un hébergement temporaire près de chez vous, contactez le CLIC référent de votre commune qui vous orientera (pour obtenir ses coordonnées, consultez la rubrique liens et adresses utiles).
 

contact | mentions |  conception keeo copyright © Tous droits réservés REPER'Age
Réseau de santé gériatrique REPER'Age - Avenue Désandrouin - CS479 - 59322 Valenciennes cedex
Tel : 03 27 14 00 98